Navigation Menu+

La boucle locale : une ligne téléphonique du répartiteur jusqu’au client

Qu’il s’agisse d’une liaison téléphonique filaire ou sans fil, ou d’une connexion internet, l’abonné ou l’utilisateur doit être relié physiquement ou non à son fournisseur, et ce, au niveau des équipements eux-mêmes. Un terminal de téléphonie fixe, par exemple, sera ainsi raccordé à un opérateur de téléphonie via ses infrastructures telles que les câbles, fils, répartiteurs et autres équipements nécessaires au « transport » du signal ou des données. L’ensemble de ces équipemens et infrastructures représente ce qu’on appelle la boucle locale, que l’on peut appeler ici la boucle locale téléphonique. Des termes spécifiques sont désormais donnés à la boucle locale selon que la liaison soit physique ou non, s’agissant dans ces deux cas et respectivement, de la téléphonie filaire ou fixe, et de la téléphonie mobile par exemple.

 

Le fonctionnemt une boucle locale ?

La boucle locale téléphonique, également dénommée boucle locale cuivre, décrit la liaison physique entre la prise téléphonique murale de l’utilisateur ou l’abonné et l’équipement dédié à la répartition des lignes téléphoniques (répartiteur). Tout le long de la liaison quelle que soit sa longeur, des éléments variés peuvent être mis en oeuvre, principalement le répartiteur principal et les sous-répartiteurs, les câbles aériens et souterrains, les paires de câbles allant jusqu’à la prise téléphonique. Le schéma le plus simple sera celui d’un point de départ unique et public (central téléphonique et répartiteur) et d’un point d’arrivée privé (prise murale de l’abonné). 

boucle-locale.jpg

 

Le lien entre le dégroupage d’une ligne ADSL et la boucle locale téléphonique

La boucle locale ainsi décrite peut représenter donc un réseau de téléphonie filaire – et d’accès internet ADSL – propre à un opérateur en particulier qui dispose de toutes les infrastructures physiques relatives. Ce réseau peut être utilisé par un fournisseur d’accès internet autre que l’opérateur titulaire de la boucle locale téléphonique, pour la connexion de ses abonnés à ses services via l’internet ADSL. C’est là qu’on parle de dégroupage, pouvant être partiel (bas débit pour les voix) ou total. Généralement, l’opérateur téléphonique détenteur de la boucle locale est celui qui a développé le réseau filaire de téléphonie et permis son extension. Il s’agit le plus souvent d’un opérateur présent historiquement sur le marché de la téléphonie, rattaché à l’Etat et ayant bénéficié du monopole pendant longtemps. 

boucle-locale-telephonique.jpg